Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 22:51

 Les voeux du Président

 

Mes amis,janus.jpg

 

Le mois de présentation des vœux fut long et on vous a déjà tout dit, vous avez tout entendu, alors pour essayer d’être un peu original, permettez moi d’emprunter, non pas à Herriot, une fois n’est pas coutume, mais à Pierre Desproges  un de ces petits compliments dont il avait le secret :


« Il était temps que janvier fît place à février. Janvier est de très loin le plus saumâtre, le plus grumeleux, le moins pétillant de l'année. Les plus sous-doués d'entre vous auront remarqué que janvier débute le premier.
Et qu'est-ce que le premier janvier, sinon le jour honni entre tous où des brassées d'imbéciles joviaux se jettent sur leur téléphone pour vous rappeler l'inexorable progression de votre compte à rebours avant le départ vers le Père-Lachaise... »


Je ne reprendrai pas la formule laconique mais explicite et définitive qui concluait son propos, mais je n’en pense pas moins. Depuis 5 ans que nous avons ré instauré au Cercle ce rendez vous janusien, je n’ai eu de cesse de répéter que notre prétexte est de faire de ce temps de renouveau prévu au calendrier civil, un temps de fraternité et de convivialité pour présenter les actions du Cercle pour cette année nouvelle, en toute simplicité.


Par contre combien étaient ils en ce mois de janvier à vous souhaiter du bonheur, de la prospérité, et en janvier 2011, combien étaient ils à vous souhaiter « Bonne année, bonne santé, la santé surtout, hein ?» Certains d’entre nous ne sont-ils pas morts ? N’avez-vous pas été malade ? La France est malade, le monde est malade. Alors je ne vais pas vous faire  la litanie de tous les malheurs du monde, de tout ce qui nous touchent et nous révoltent, je n’aurai pas le temps et je veux rester fidèle à la formule Président Navarro  « Au Cercle Herriot moins on parle, plus on agit ».


Par contre je vais vous faire part de 2 satisfactions, 2 actions pour lesquelles nous nous étions engagés, 2 victoires survenues en fin d’année et qui ne doivent rien aux rituelles incantations de janvier dernier mais qui sont bien le fait de l’obstination et de la combativité de citoyens engagés.


La première, par un jugement en date du 8 décembre dernier, le tribunal administratif de Lyon a annulé la fermeture du lycée Jean Moulin, faute de respect des procédures de la part du Conseil régional et du rectorat de Lyon. Alertés par nos amis du Comité Départemental d’Action Laïque du Rhône, nous avions sollicités nos réseaux. Un moratoire sur la fusion des deux cités scolaires St Just et Jean Moulin, avait été déposé à la Région par les Radicaux afin qu'une table ronde soit organisée pour juger du bien fondé de ce projet. Je ne vais pas retracer toutes les péripéties du dossier, mais, parents d’élèves et associations ont tenus bon jusqu’au bout et même si les lenteurs des procédures font que la fermeture a été effective à la rentrée dernière et que les choses paraissent mal engagées pour revenir en arrière, malgré cela c’est toujours une bouffée d’air frais de rappeler à un peu de concertation et  de faire reconnaître le bon sens et le bon droit.
L’autre satisfaction, encore plus intense car c’est nous qui, après l’affaire San Egidio, avions alerté nos amis de la Libre Pensée sur l’organisation à Lyon de la 13e assemblée générale de la Conférence des Églises Européennes prévu du 15 au 21 juillet 2009 et des demandes de subventions sollicités pour leur organisation par la Fondation du Protestantisme auprès des 3 collectivités locales. Seule la Région a émis un vote négatif, mais peut être y avons nous quelques entrées, par contre ce fut plus difficile à la ville de Lyon qui vota 50000€ et au Conseil Général qui attribua également 50000€. Dans la torpeur de l’été 2009, comme elle l’avait fait précédemment pour San Egidio la Libre Pensée déposa des recours individuels. Ils ne furent pas jugés avant le 10 novembre dernier. La décision mise en délibéré fut prononcée le 20 décembre 2011, le Tribunal administratif de Lyon annule les délibérations des collectivités et l’arrêt est court et cinglant : les collectivités locales ont violé la loi de 1905!


C’est une belle victoire pour le camp laïque même si il faut malgré tout rester prudent, les collectivités sanctionnées ont deux mois pour faire un recours devant la Cour administrative d’Appel et on a eu quelques désillusions avec San Egidio. Là encore, nous avons eu raison de nous engager, d’espérer et de croire en une justice républicaine et indépendante, une justice soucieuse de conforter la laïcité.


Je persiste à penser que j’avais raison, en janvier dernier de ne pas vous souhaiter une bonne année, au regard de la dégradation de la  situation de la France, de l’état  Europe, des effets de la mondialisation de l’économie ou de la manière dont sont bafoués au quotidien, la laïcité ou les droits de l’homme.  A l’instar de Stéphane Hessel je vous demandais plutôt de « Vous indigner ».

Certains peuples ont commencé à le faire dans le monde…C’est l’histoire… Mais c’est une autre histoire...

Nous ici, nous savons tous où sont nos combats en cette nouvelle année, peut-être que certains seront contradictoires ou emprunterons des voies différentes, mais nous sommes des humanistes qui aspirons à un monde de justice, de fraternité, et de solidarité, alors, j’en suis persuadé, nos combats seront forcément légitimes.

Non, 2012 ne sera pas douce, mais ni le fatalisme, ni la résignation n’ont jamais appelés à des matins plus heureux, alors souhaitons nous persévérance et espérance….

Merci
Eric POMMET
28 janvier 2012

 

Cette cérémonie c'est déroulée dans une ambiance conviviale et détendue en présence de nombteux amis. Cliquez ici pour visualiser l'album photo

Repost 0
Published by Ami d'Edouard - dans Editorial
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 22:04

Les voeux du president du Cercle 

 

hessel.jpg

 

 Mes amis,

 

Je l’ai souvent dit, chaque année, j’ai du mal à me soumettre à  la cérémonie des vœux. Je trouve ça insolite d’avoir à se persuadé mutuellement que l’année qui arrive sera une bonne année. Surtout que personne n’y croit, soyons réalistes. .

 

Je fini toujours par m’y résoudre mais c’est surtout un prétexte pour se retrouver entre amis et pour nous au Cercle Herriot, la convivialité est une valeur essentielle.

 

Par contre, au regard de la situation générale, permettez-moi de ne pas vous souhaiter une bonne année, non cette année je préfère et de loin pour 2011 utiliser le très fameux « indignez-vous » de Stéphane Hessel

 

Je cède au phénomène people et médiatique du moment, mais franchement comment faire autrement. Hessel ne nous livre qu’un constat évident sur cette première décennie du III° millénaire et comment faire autrement que de s’indignez de l’état de la France, de la manière dont sont traités les droits de l’homme, de l’état d’avancement Europe et des effets de la mondialisation de l’économie ?

 

Souvent les débuts de siècle sont pénibles. J’avais un professeur qui bornait le XX° siècle par 2 évènements qui pour l’Europe allaient se révéler fondamentaux : d’une part l’assassinat de l’archiduc à Sarajevo ce qui allait déclencher la 1° guerre mondiale,une tragédie, et d’autre part la chute du mur de Berlin, résultat d’une indignation qui allait ouvrir des perspectives d’une nouvelle géopolitique Européenne.(Qu’en reste-t-il aujourd’hui...??)


De fait,  pour  y regarder de plus prêt, je suis remonté dans le temps, le  début du 18° c’est Louis XIV, la monarchie absolue, une aristocratie insolente et opulente  face à un peuple opprimé et miséreux mais un peuple qui commence à penser, (le siècle des Lumières) et en 1789, quelle fabuleuse indignation qui bouscule la façon de penser la société et s’il n’y avait qu’une chose à retenir de cette période, retenons la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen.

 

Mais de nouveau le 19° siècle qui  débute par le despotisme Napoléonien, qui tend à imposer sur l’Europe sa soif de pouvoir personnel puis avec la fin du siècle, viennent 1871, la Commune, la naissance de la III° république, des évènements qui se sont chargés des valeurs constitutives du socle républicain auxquelles nous, amis d’Herriot, tenons tant : le droit à l’éducation pour tous, la laïcité, le solidarisme de Léon Bourgeois….

 

Pourtant après la Belle époque, comme nous l’avons déjà vu, un début de XX siècle tragique puis l’Europe en filigrane qui devient peu à peu une réalité politique et sociale.

 

Enfin, avec le 11 septembre 2001 le XXI° siècle ne pouvait pas plus mal commencer et les évènements plus ou moins liés qui se sont enchaînés durant cette décennie ne pouvaient nous conduire qu’à ce constat d’échec pour l’humanité. Echec pour le Monde, échec pour l’Europe, échec pour la France.

 

Nous autres réunis aujourd’hui, engagés que nous sommes soit en politique, soit dans le monde associatif ou celui des solidarités, nous n’avons pas besoin d’un Stéphane Hessel pour trouver des motifs d’indignations. Nous savons où sont nos combats, alors investissons les,  résistons, soyons combatifs et utopistes, soyons des porteurs d’espoirs. Indignons nous vite, car bien que nous ne soyons pas tous ici de jeunes nonagénaires, nous ne pouvons pas attendre la fin du siècle pour lever nos indignations.

 


Je vous souhaite, je nous souhaite, courage, persévérance et réussite pour 2011 afin que toutes nos causes, de la plus minuscule à la plus glorieuse participent à la construction de ce monde plus juste et plus harmonieux que nous rêvons.

 

Eric POMMET

Lyon St Just le 14 janvier 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ami d'Edouard - dans Editorial
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 17:40

A notre Cher Président Eric,

De la part des Adhérents et de la part du Comité Directeur du Cercle E.H.

Nous avons omis samedi dernier lors de l’Assemblée Générale de lui dire un grand Merci pour son dynamisme, pour sa passion, pour sa convivialité et pour sa disponibilité.

Souhaitons que pour nos prochains projets nous soyons « toutes et tous » à son niveau afin de faire grandir davantage notre Cercle,  afin de faire perdurer cette ambiance amicale et sincère qui  règne au sein de notre association.

Sûre que « Doudou » aurait réellement apprécié !

La secretaire générale
Patricia PONTHUS

Repost 0
Published by Ami d'Edouard - dans Editorial
commenter cet article

Etienne DOLET

 

Référencement