Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 22:04

Les voeux du president du Cercle 

 

hessel.jpg

 

 Mes amis,

 

Je l’ai souvent dit, chaque année, j’ai du mal à me soumettre à  la cérémonie des vœux. Je trouve ça insolite d’avoir à se persuadé mutuellement que l’année qui arrive sera une bonne année. Surtout que personne n’y croit, soyons réalistes. .

 

Je fini toujours par m’y résoudre mais c’est surtout un prétexte pour se retrouver entre amis et pour nous au Cercle Herriot, la convivialité est une valeur essentielle.

 

Par contre, au regard de la situation générale, permettez-moi de ne pas vous souhaiter une bonne année, non cette année je préfère et de loin pour 2011 utiliser le très fameux « indignez-vous » de Stéphane Hessel

 

Je cède au phénomène people et médiatique du moment, mais franchement comment faire autrement. Hessel ne nous livre qu’un constat évident sur cette première décennie du III° millénaire et comment faire autrement que de s’indignez de l’état de la France, de la manière dont sont traités les droits de l’homme, de l’état d’avancement Europe et des effets de la mondialisation de l’économie ?

 

Souvent les débuts de siècle sont pénibles. J’avais un professeur qui bornait le XX° siècle par 2 évènements qui pour l’Europe allaient se révéler fondamentaux : d’une part l’assassinat de l’archiduc à Sarajevo ce qui allait déclencher la 1° guerre mondiale,une tragédie, et d’autre part la chute du mur de Berlin, résultat d’une indignation qui allait ouvrir des perspectives d’une nouvelle géopolitique Européenne.(Qu’en reste-t-il aujourd’hui...??)


De fait,  pour  y regarder de plus prêt, je suis remonté dans le temps, le  début du 18° c’est Louis XIV, la monarchie absolue, une aristocratie insolente et opulente  face à un peuple opprimé et miséreux mais un peuple qui commence à penser, (le siècle des Lumières) et en 1789, quelle fabuleuse indignation qui bouscule la façon de penser la société et s’il n’y avait qu’une chose à retenir de cette période, retenons la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen.

 

Mais de nouveau le 19° siècle qui  débute par le despotisme Napoléonien, qui tend à imposer sur l’Europe sa soif de pouvoir personnel puis avec la fin du siècle, viennent 1871, la Commune, la naissance de la III° république, des évènements qui se sont chargés des valeurs constitutives du socle républicain auxquelles nous, amis d’Herriot, tenons tant : le droit à l’éducation pour tous, la laïcité, le solidarisme de Léon Bourgeois….

 

Pourtant après la Belle époque, comme nous l’avons déjà vu, un début de XX siècle tragique puis l’Europe en filigrane qui devient peu à peu une réalité politique et sociale.

 

Enfin, avec le 11 septembre 2001 le XXI° siècle ne pouvait pas plus mal commencer et les évènements plus ou moins liés qui se sont enchaînés durant cette décennie ne pouvaient nous conduire qu’à ce constat d’échec pour l’humanité. Echec pour le Monde, échec pour l’Europe, échec pour la France.

 

Nous autres réunis aujourd’hui, engagés que nous sommes soit en politique, soit dans le monde associatif ou celui des solidarités, nous n’avons pas besoin d’un Stéphane Hessel pour trouver des motifs d’indignations. Nous savons où sont nos combats, alors investissons les,  résistons, soyons combatifs et utopistes, soyons des porteurs d’espoirs. Indignons nous vite, car bien que nous ne soyons pas tous ici de jeunes nonagénaires, nous ne pouvons pas attendre la fin du siècle pour lever nos indignations.

 


Je vous souhaite, je nous souhaite, courage, persévérance et réussite pour 2011 afin que toutes nos causes, de la plus minuscule à la plus glorieuse participent à la construction de ce monde plus juste et plus harmonieux que nous rêvons.

 

Eric POMMET

Lyon St Just le 14 janvier 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ami d'Edouard - dans Editorial
commenter cet article

commentaires

Etienne DOLET

 

Référencement