Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 10:04

Le Cercle Edouard Herriot à présenté ses voeux au Bar de la Terrasse le 24 janvier 2008 en présence de nombreux amis républicains et libres penseurs.

Les voeux du Cercle pour 2008.

Il n’est pas des usages du Cercle Edouard Herriot de se livrer à cet exercice quelque peu désuet d’échanges de vœux. Un exercice que je trouve quelque peu ésotérique, comme si l’on voulait ou pouvait avoir une influence sur la destiné des uns et des autres dans les mois qui viennent.

Ne gardons donc que le prétexte à la rencontre et à la convivialité surtout avant les semaines qui viennent, où il est possible que soyons tout préoccupés par d’autres échanges beaucoup moins conviviaux. Et puis il est vrai qu’il est bon parfois de rappeler certaines  traditions.

Il ne nous appartient pas à nous ici au sein de notre Cercle qui regroupe des personnes différentes quant à leur engagement personnel, de faire de la politique au-delà d’un appel permanent aux traditions et valeurs républicaines fondamentales. Ces valeurs qui ont construit notre démocratie et qui s’énoncent paradoxalement dans toute leur richesse leur profondeur et leur  pertinence par une synthétique devise : Liberté, Egalité, Fraternité. Devise qui appartient à chaque citoyen. Le devoir de celui qui accède aux responsabilités suprêmes est de s’en faire le défenseur farouche en veillant à la liberté de croyances ou des non-croyances et à la stricte neutralité des institutions publiques.

Or les récentes et insistantes interventions du président de la république plaçant les religions au cœur de nos systèmes sociaux ont du pour le moins choquer la plupart d’entre vous. Soyons clair, le Président s’exprimait dans la sphère publique non  pas au nom du peuple des français mais bien en celui des chrétiens, ce qui est en rupture complète avec la tradition républicaine et la loi de 1905 de séparation des églises et de l’état.

Evoquer que, seuls les pasteurs et les curés par la radicalité de  leur sacerdoce et par leur foi,  sont à même de transmettre les valeurs fondamentales ainsi que le discernement du bien et du mal. C’est une insulte au service publique de l’instruction si précieux pour Herriot. C’est une ignominie à l’égard des fonctionnaires de l’éducation nationale garants du principe de laïcité de l’éducation.

La laïcité c’est la protection d’une liberté individuelle fondamentale, c’est la liberté de conscience, c’est le fondement intangible de l’espace républicain, elle le libérant des préjugés et de dogmes et permettant de construire l’intérêt général.

Il n’y a ni laïcité positive, ni laïcité plurielle La laïcité n’a pas besoin qualificatif réducteur ci se n’est les valeurs de la République contenue dans sa devise et portées aux frontons de nos édifices publics.

Nous devons rester vigilante  face aux menaces qui pèsent sur elle et être prêts à nous mobiliser pour défendre la loi de 1905 et le préambule de la Constitution de 1946.

La France républicaine est laïque par sa constitution, il serait nécessaire que son Président le reste.

C’est les seuls souhaits que je voudrais émettre ici pour ne pas outrepasser les limites de l’objet associatif du Cercle et puis je pense que, arrivant fin janvier, vu la multiplication de ces traditionnelles séances, vous avez du faire le plein pour toute l’année de vœux pour vous et pour vos proche pour 2008, c’est tout le bien que je vous souhaite.

 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ami d'Edouard - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

Etienne DOLET

 

Référencement